Des études récentes indiquent que le CBD est capable d’interagir avec le système endocannabinoïde du corps pour réduire les symptômes de la dépression. La recherche préclinique confirme le potentiel antidépresseur du CBD. Lisez la suite pour mieux comprendre comment quelques gouttes de cbd peut aider à soulager la dépression.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, 25 % des Européens souffrent chaque année de dépression ou d’anxiété. Aux États-Unis, on estime qu’en 2015, au moins 16,1 millions d’adultes de plus de 18 ans ont connu au moins un épisode dépressif. La dépression est généralement traitée par des antidépresseurs tels que les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) et les antipsychotiques. Cependant, le CBD a récemment gagné en popularité en tant que traitement alternatif de la dépression. De plus, la recherche soutient fortement et encourage même son utilisation.

traiter la dépressionQU’EST-CE QUE LA DÉPRESSION ?

Quelle que soit sa cause, les symptômes de la dépression sont souvent très similaires. Elle se caractérise par une détérioration de l’humeur, une perte de motivation, d’intérêt et d’énergie, des troubles du sommeil et de l’agitation. La dépression entraîne également des problèmes mentaux tels que la perte de concentration et l’altération de la capacité de réflexion. La dépression est un facteur de risque majeur de suicide et d’automutilation, de toxicomanie et de conséquences négatives pour la santé.

La dépression est souvent simplifiée comme un déséquilibre neurochimique et traitée comme tel. Cependant, de nombreux scientifiques pensent que les déficiences neurochimiques sont un symptôme, plutôt qu’une cause de la dépression. C’est pourquoi de nombreux médecins et chercheurs se sont concentrés sur la prévention et la réduction des causes ou des déclencheurs.

LE CBD PEUT-IL GUÉRIR LA DÉPRESSION ?

Non, bien qu’il se soit révélé très prometteur dans son traitement. Le corps humain produit ses propres cannabinoïdes, appelés endocannabinoïdes, aidé par la consommation d’acides gras présents dans des aliments tels que le poisson, les noix et les graines. Des études montrent que le CBD est capable d’interagir avec le système endocannabinoïde du corps. Le système endocannabinoïde est un réseau de récepteurs cellulaires et de molécules qui contribuent à réguler des fonctions humaines telles que l’humeur, l’appétit et le sommeil. En se liant à des récepteurs spécifiques du cerveau humain, les endocannabinoïdes renforcent l’action de la sérotonine, une substance neurochimique qui améliore l’humeur et soulage le stress.

COMMENT LE CBD PEUT-IL TRAITER LA DÉPRESSION ?

Le CBD améliore les symptômes de la dépression en augmentant l’activité des récepteurs auxquels se lie la sérotonine. Les effets du CBD sur le système endocannabinoïde et sa capacité à libérer et optimiser la sérotonine sont responsables de la production de l’effet calmant et relaxant généralement associé au cannabidiol.

De nombreuses personnes trouvent que le THC peut être particulièrement efficace pour les accès soudains de dépression. Cela est dû au fait que le THC stimule la libération de dopamine dans le cerveau. Comme la dopamine et la sérotonine peuvent être affectées par des facteurs tels que l’exercice, l’alimentation, le stress et l’état mental, les personnes souffrant de dépression ont tendance à produire moins de ces deux substances. Ainsi, une combinaison de ces deux cannabinoïdes pourrait potentiellement fonctionner comme un “remontant” rapide pendant les périodes de tristesse.

traiter la dépression 1QUE DIT LA SCIENCE ?

Les résultats des études scientifiques soutiennent l’utilisation de la CBD comme traitement potentiel de la dépression et de l’anxiété.

Une étude de 2010 menée sur des souris de laboratoire a conclu que le CBD présentait “des effets de type antidépresseur comparables à ceux de l’imipramine“, un antidépresseur bien connu. Les souris de laboratoire ont été soumises à un test de natation afin de déterminer les effets du CBD sur la motivation. Les résultats ont montré que le cannabidiol avait un effet positif sur l’activité physique des souris. Ces résultats ont été reproduits en 2016 lorsqu’une étude sur un modèle animal a, de la même manière, révélé que le CBD était un antidépresseur efficace. L’étude a conclu que les souris étaient beaucoup plus actives et motivées après avoir reçu du CBD par voie orale.

Une étude de 2011 qui a examiné le rôle du système endocannabinoïde dans l’atténuation de la dépression a également constaté que le CBD était bénéfique. L’étude a conclu qu'”une déficience de la signalisation endocannabinoïde est suffisante pour produire un phénotype dépressif“. L’étude a également révélé que l’inversion de cette carence par le CBD pouvait traiter les symptômes dépressifs. La régulation du système endocannabinoïde par la CBD était suffisante pour produire des effets similaires à ceux des antidépresseurs classiques.

Une autre étude menée sur des souris en 2016 a révélé que les niveaux de sérotonine et de glutamate augmentaient de manière significative après l’administration de doses de CBD. Immédiatement après l’injection de CBD aux sujets, les chercheurs ont noté des “actions rapides de type antidépresseur”.

ET LES TERPÈNES ?

Les terpènes sont présents naturellement dans toutes les espèces végétales. En ce qui concerne les plantes de cannabis, les terpènes sont responsables de l’odeur et du goût des bourgeons. Cependant, ils jouent également un rôle important en termes d’effets de la marijuana. On dit que les terpènes et les cannabinoïdes se complètent, offrant un effet supérieur à la somme de leurs parties. Pourtant, les terpènes ont leur propre valeur médicinale de manière isolée.

Le terpène bêta-caryophyllène est particulièrement efficace pour combattre les symptômes d’anxiété et de dépression. Le bêta-caryophyllène se trouve dans de nombreuses espèces végétales dans la nature et est spécial en raison de sa capacité à fonctionner comme une sorte de cannabinoïde non psychoactif. Le bêta-caryophyllène est capable d’interagir avec le système endocannabinoïde de l’organisme d’une manière similaire à celle du CBD.

Le bêta-caryophyllène ne produit aucun effet psychoactif car il agit uniquement sur le récepteur CB2, un point critique pour le traitement de la douleur neuropathique et de l’inflammation. La recherche sur le bêta-caryophyllène n’en est qu’à ses débuts, mais de nombreux défenseurs de la marijuana médicale sont optimistes. On peut espérer que, comme le CBD, le bêta-caryophyllène pourrait être un traitement médical prometteur et entièrement naturel à l’avenir.